Diagrammes Yi Jing


 

En guise d’introduction

Cette section du site constitue le cœur du projet Alaya. Son objectif consiste à établir un graphique représentant les 64 hexagrammes du Yi Jing et ses 384 liaisons générées par une relation appelée “fonction de dérivation“.

Ce schéma représente le Yi Jing et sa “mécanique interne”. D’aucuns y verront une sorte de “plan de métro”, les ingénieurs un “diagramme fonctionnel” et les autres se demanderont à quoi cela peut bien servir. La démarche est, il faut bien l’admettre, un peu particulière. D’ordinaire, les chercheurs tentent de résoudre des problèmes pratiques bien précis. Ils ne trouvent pas toujours la solution et parfois même, ils trouvent ce qu’ils ne cherchaient pas ! Ici, les choses sont un peu différentes.

Toutes les Traditions ont pour but de créer un pattern des lois universelles. Et toutes sont lacunaires. Dans la Tradition chinoise, la lacune se situe au niveau de la géométrie. Le Yi Jing est considéré comme la pierre angulaire du mode de pensée chinois. C’est un TEXTE ! Mais derrière ce texte se trouve un ensemble de techniques qui en constitue sa mécanique interne.

Le but consiste donc à tenter de représenter un “schéma du moteur” et ensuite de voir à quoi cela nous mène !

 

Partie 1

D’abord élaboré en 2D, le diagramme fut par la suite déployé en une version 3D avec pour seuls repères diverses techniques spécifiques au Yi Jing. Le résultat obtenu de manière totalement empirique est assez fascinant puisqu’il relie clairement le Yi Jing à la Géométrie Sacrée. Cette relation est quasi inexistante dans la littérature traitant du Yi Jing. Il existe bien l’histoire des lions de FO  (ci-contre) où, selon certains, le Yi Jing serait représenté par une Fleur de Vie 3D posée sous la patte de l’un de ces animaux mais cette histoire semble relever du fantasme. D’une part, ces lions seraient des chiens et d’autre part le mot LION n’apparaît pas dans le Yi Jing. Le lion n’existe pas non plus dans le zodiaque chinois où le rôle de roi des animaux est joué par le tigre.

Partie 2

La seconde partie du projet propose un diagramme appelé Alaya Light. Ce diagramme met en lumière la relation existant entre les 8 trigrammes du Yi Jing et la Merkabah. Cette seconde partie est en quelque sorte un anachronisme puisqu’elle aurait dû logiquement  constituer la première partie du projet. Il est en effet d’usage de constituer les hexagrammes à partir des trigrammes et non l’inverse.

Partie 3

“Last but not least”, la troisième partie de cette section du site propose la dernière version du diagramme. Appelée Alaya 2.0 cette version est une mise à jour du premier diagramme en fonction des liens apparus entre le Yi Jing et la Géométrie Sacrée en général et la Merkabah en particulier. Mais ce n’est pas le seul intérêt de cette nouvelle version. L’aspect empirique de la version initiale a été gommé et remplacé par un algorithme similaire à celui qui permet de générer un flocon de Koch, mettant ainsi en évidence l’aspect fractal du Yi Jing.

En résumé : le Projet Alaya en 3 parties

Pour des raisons pratiques, la première version du diagramme, devenue obsolète, a été néanmoins conservée sous le nom d’Alaya Beta. Un lecteur soucieux de s’immerger directement au cœur du projet commencera par Alaya Light et poursuivra sa lecture par la version Alaya 2.0

 

 

Bonne lecture !