Trigrammes


CielAnt

Les trigrammes sont des symboles composés de 3 traits Yin/Yang. Au nombre de 8, ces figures sont probablement parmi les plus connues de la tradition chinoise.Ci-contre la disposition attribuée à Fu Xi : les 8 trigrammes sont disposés en opposition par rapport au centre. Le trigamme Ciel est en haut et le trigramme Terre en bas.

Très faciles à manipuler, les trigrammes sont souvent utilisés pour l’analyse des hexagrammes dont l’approche est plus ardue. Les hexagrammes sont alors décomposés en plusieurs trigrammes (*).

Les valeurs, significations et utilisations de ces trigrammes sont abondamment décrites dans la littérature spécialisée. Ce qui importe, dans le cadre de ce projet, c’est de savoir que les trigrammes sont aussi des archétypes.

Appliqués à la famille, les trigrammes symbolisent le père, la mère et leurs 6 enfants. Le Yin décrit le principe féminin, la MERE sera donc représentée par le trigramme TERRE, composé de 3 traits Yin. Le trigramme CIEL, avec ses trois traits Yang représentera le PERE.

On aurait pu s’attendre à ce que les trigrammes représentant les enfants masculins soient composés de 2 traits YANG. Or ce n’est pas le cas. Il est courant d’utiliser le particulier pour spécifier le général. Par exemple, si parmi plusieurs troupeaux de moutons blancs, il y en a un qui abrite un mouton noir, il est probable que pour le distinguer des autres, il sera appelé «le troupeau au mouton noir». De manière analogue, les trigrammes des garçons seront ceux qui recèlent un seul et unique trait Yang et ceux des filles, un trait Yin. Comme les trigrammes se lisent du bas vers le haut, le premier fils sera  représenté par  le trigramme qui a un trait Yang en bas. Pour le cadet, ce trait sera placé en seconde position et le benjamin aura ce trait yang en tout en haut. De même pour les trois filles.

TRI

Pour ceux qui préfèrent les explication mathématiques aux figures de style, le “sexe des trigrammes” peut se justifier par le “bit de parité“. Cette notion utilisée en calcul binaire détermine si un nombre est pair ou impair en fonction du nombre de bits dont la valeur est différente de zéro.
Exemple : le trigramme DUI s’écrit 110 en binaire. Comme ce nombre contient 2 bits de valeur différente de zéro, il est qualifié de nombre pair. Or en Yi Jing, le Yin est pair et féminin alors que le Yang est impair et masculin. Les trigrammes ayant 2 traits Yang sont donc féminins. Le trigramme n’ayant aucun trait Yang (KUN) l’est évidemment aussi.


*  A signaler une technique d’analyse inédite basée sur la présence et l’absence des trigrammes au sein d’un hexagramme. (Le Yi Jing, pratique et interprétation pour la vie quotidienne, Arlette de Beaucorps et Dominique Bonpaix)

 

<  page précédente   –   page suivante  >