Yin – Yang


 

Le dipôle Yin / Yang est une notion fondamentale dans le mode de pensée chinois. Ce n’est donc pas un hasard si le Yi Jing est aussi appelé le “Livre du Yin et du Yang“. Yin et Yang sont des concepts énergétiques. Ils représentent des mouvements et forment un dipôle d’énergies opposées et complémentaires qui se transforment constamment l’une en l’autre. Les Chinois utilisent l’image de la montagne. Le Yang correspond au versant le plus ensoleillé (adret) et le Yin au versant le plus froid (ubac). Yin et Yang sont des notions relatives : l’eau tiède est Yin par rapport à l’eau chaude et elle est Yang par rapport à l’eau froide.

 

 « Est Yang, ce qui a tendance à devenir Yin. Est Yin, ce qui a tendance à devenir Yang. »

 

Les Occidentaux éprouvent beaucoup de difficultés à appréhender ce concept qu’ils tentent vainement de  “plaquer” sur leur modèle dual en assimilant le Yang au Bien et le Yin … au Mal ! Dans le dipôle Yin / Yang, il n’y a pas de notion de morale : l’eau bouillante est bien pour se faire du thé et elle est mal si on se la renverse sur les pieds !  Les Chinois ne parlent pas de lutte « du Bien contre le Mal ». Ils parlent d’équilibre et d’harmonie entre le Yin et le Yang, les deux aspects d’une seule et même réalité. Vouloir privilégier l’un au profit de l’autre est aussi vain que de scinder une aiguille aimantée pour n’en garder qu’un des pôles.

YinYangs

Le Yin est représenté par un trait brisé et le Yang par un trait plein (figure ci-dessus). Le Taiji Tu (diagramme du Grand Retournement) exprime la dynamique et l’équilibre entre ces deux formes d’énergie.

Il est important de noter que le Yang représente le masculin et le Yin le féminin. On attribue aussi la valeur 1 au Yang et 0 au Yin. Bien qu’apparemment arbitraire, ce choix semble néanmoins pertinent, le Yin étant considéré comme pair et le Yang impair.

 

<  page précédente   –   page suivante  >